Accueil > Actualités > Entretien de recrutement : Comment briller à l’entretien en moins de 20 minutes ?

Entretien de recrutement : Comment briller à l’entretien en moins de 20 minutes ?

Actualité
29-04-2017


Au bout d’à peine 20 minutes, le DG (directeur général) avec qui je menais l’entretien a griffonné « EMBAUCHE-LE TOUT DE SUITE ! » sur son carnet. Ce qui nous amène à une question intéressante : Que se passe-t-il pendant les 20 premières minutes d’une interview ? 
 
Quand on y réfléchit, ces premières minutes sont pleines d’incertitude. C’est un moment où l’instinct prend le dessus ; où chaque partie cherche les indices de confiance 

Existe-t-il une formule magique? Non… mais jetez un coup d’œil aux 4 étapes ci-dessous, vous serez étonné de leur simplicité. 

1ère étape - Démarrer l’entretien avec un air heureux d’être là.
Une attitude enthousiaste et intéressée est le premier pas vers l’installation d’un climat de confiance. 
Imaginez le contraire – Vous vous présentez aux recruteurs sans manifester la moindre ferveur, sans une once de dynamisme. Êtes-vous en train de vous la jouer M. ou Mme « cool », ou êtes-vous juste en train de passer d’entretien en entretien ? Assurément, vous ne me générez aucune envie de vous intégrer à mon équipe. 
Arriver quelques minutes à l’avance rassure toujours les recruteurs sur votre fiabilité et votre capacité d’organisation minimale. Rappelez-vous de ne jamais sous-estimer le pouvoir de la première impression, pour le meilleur ou pour le pire. 

2ème étape – Manifestez à la fois un vif intérêt pour le poste et une grande confiance en vous
Si vous ne croyez pas en vous et en vos capacités, personne d’autre ne le fera. Nous ne sommes pas en train de parler de vous « vendre » ni de jouer un rôle. Simplement soyez vous-même et montrer votre engagement dans le processus à travers votre langage corporel. 
Comment exhiber un langage corporel positif ? Dès le début de l’entretien, souriez, et asseyez-vous légèrement au bord de votre siège dans une attitude ouverte. Profitez de maintenir le contact visuel avec chacun de vos interlocuteurs afin de leur démontrer votre confiance en vous et essayez aussi de maintenir le même niveau d’animation que votre interlocuteur. Alors, êtes-vous assis légèrement en avant, attentif à tout ce qui se passe ou êtes vous en train de chercher ce que vous allez dire ? Anticiper au lieu d’écouter ? Êtes-vous bien en train de noter les informations qu’ils vous donnent ? Soyez présent physiquement et mentalement. 

3ème étape Laissez de côté vos intérêts personnels pendant un moment et focalisez-vous sur l’entreprise. 
Les candidats font souvent l’erreur de croire que l’entretien est un processus de négociation dans lequel il s’agit de savoir ce que l’entreprise peut leur offrir. Malheureusement la réalité est toute autre. L’entretien vise à identifier ce que vous pouvez faire pour l’entreprise. Formulez vos questions ainsi que vos réponses en vous concentrant sur ce dont l’entreprise bénéficierait s’ils vous embauchaient. 

4ème étape - Finalement, ayez un ou deux bons exemples sous le coude pour faire face aux questions traitant de situations hypothétiques. 
Ce sera le moment de prendre votre temps avant de répondre. Équilibrez un peu le pouvoir et faites-les patienter pendant que vous mettez de l’ordre dans vos idées. Rappelez-vous de mettre en avant vos compétences et comment celles-ci pourraient servir à l’entreprise. Notre nouvelle recrue a suivi calmement et scrupuleusement ces 4 étapes. Il était le candidat qui savait ce qu’il voulait et il avait confiance en ces capacités.

Cet article vous est proposé par Elizabeth Jarque, DRH et consultante winentretien pour les entretiens en anglais.

Winentretien est le leader de la préparation aux entretiens qui comptent dans la vie professionnelle.
Pour tout renseignement, appelez-nous au 01 42 72 34 35.



Retour à la liste des actualités

Contact

Notre Service Inscriptions répond à toutes vos questions au 01 42 72 34 35

Recommander cet article à un ami