Accueil > Actualités > Entretien de motivation: L'art de convaincre à l'oral

Entretien de motivation: L'art de convaincre à l'oral

Actualité
05-07-2020

Au moment où tous les échanges professionnels se sont déroulés en visioconférences, avec des outils comme Skype ou Zoom, Neoma Alumni a proposé à ses abonnés un webinar sur « l’art de bien parler en public », à partir d’une conférence donnée par Victor Ferry, fondateur de l’Artisanat Rhétorique.

 Chez Winentretien, l’art de bien parler en public – devant un jury, un recruteur par exemple – fait partie des points abordés quand les consultants appliquent la méthode du Pitch.

Pour rappel, cette méthode en plusieurs étapes permet, dans un premier temps, de concevoir pour chacun de nos candidats un texte de présentation personnelle qui va servir d’introduction pendant l’entretien qu’ils vont passer ; ce texte, appelé ‘Pitch’, est construit pour être adapté à une situation, un contexte et un auditoire donnés.  

Dans un second temps, c’est le passage à l’oral de ce texte qui va faire l’objet de répétitions, de mise en situation, en mettant l’accent sur des techniques oratoires simples et efficaces.

 

L’éclairage formel apporté par Victor Ferry permet d’enrichir notre réflexion sur l’art de convaincre à l’oral.

Selon Victor, pour maîtriser l’art de bien parler en public ou rhétorique,  il faut intégrer cinq dimensions qui sont les suivantes

L'invention

La Disposition

Le Style

La Mémoire

La Performance

1. L’invention :

L'invention est l’étape où l’orateur rassemble la matière de son discours, et choisit les faits et arguments qu’il va développer à l’oral.

Il s’agit donc de se demander : que dois-je dire étant donné la situation, l’auditoire et les contraintes de temps ?

 Dans la méthode du Pitch, nous commençons par faire parler le candidat sur ses « 3P » - Personnalité, Parcours, Projets.

Tous ces faits épars qui permettent une fois triés puis ordonnés d’éclairer la raison de la candidature et du passage devant un auditoire.

Nous allons donc collecter les faits essentiels qui parlent de vous, et sélectionner ceux que nous allons intégrer à votre Pitch.

En parallèle, nous analysons les attentes de l’auditoire :

·     Quelles questions peut-t-il me poser ?

·     Quels éléments dans mes 3P sont susceptibles de l’intéresser ?

·     Quels exemples précis de mon Parcours seront convaincants ?

 

 2. La Disposition

Selon Victor Ferry, la Disposition désigne la réflexion stratégique à avoir dans l’organisation de son discours :

Quel chemin de pensée faire parcourir à mon auditoire pour maximiser mon impact ?  

Dans notre construction du pitch, la disposition est également la colonne vertébrale du texte produit.

Le pitch, c’est une histoire courte – 1 minute 30 à 2 minutes pas plus – qui doit laisser une trace et l’envie d’en savoir plus.

Cette histoire commence avec une accroche, qui est en quelque sorte une promesse de réalisation à destination de l’auditoire. La suite du pitch devra convaincre de la véracité de l’accroche, de la valeur-ajoutée du candidat et de sa légitimité à proposer et réaliser la promesse contenue dans le pitch.


 

3. Le Style

Selon Victor, le style est un élément fondamental de l’allocution orale.

C’est par le style que l’on peut véritablement créer un événement, aller au-delà de la fonction informative du discours pour fédérer, exalter ou disposer à l’action. Il nous incite à puiser dans les grands auteurs et à s’inspirer de leurs manières de s’exprimer.

Quel style pour quel objectif ? 

·       Le style baroque nous permet de décrire nos propres images afin de partager nos visualisations avec l’auditoire.  

       Le style classique permet de construire un équilibre entre le beau et le mémorable,  entre plaire et instruire. 

       Le style romantique donne des exemples de langage pouvant être utilisés dans un contexte auto biographique. 

       Le style réaliste nous aidera à décrire sans fard la réalité de façon clinique, précise.

 Chez Winentretien, nous accordons de l’importance au choix des mots qui constitueront votre Pitch.

Nous nous efforçons de choisir les mots qui vous ressemblent et nous validons avec vous le style qui vous caractérise le mieux. 



4. La Mémoire

Pour être efficace en entretien, le Pitch doit être appris !

 Le texte doit devenir un support pour véhiculer un message, une émotion, une envie, un projet. S’il est conseillé de d’abord l’apprendre ‘par cœur’, l’idée est d’avoir suffisamment intégré son propos pour pouvoir, le moment venu, vraiment profiter de l’instant: se focaliser sur la relation avec le public plutôt que sur son texte.

 Chez Winentretien une fois le pitch écrit, nous entraînons les candidats à lâcher leur papier !

 

è      

  

              5. La Performance 

              C’est par le ton, le rythme et le volume de sa prestation à l’oral que le candidat tirera le meilleur de son texte, souligne Victor Ferry.

Il affirme même qu’un orateur, qui n’a rien préparé, mais qui fait passer un bon moment à la salle, remplit mille fois mieux son rôle qu’un orateur qui ennuie tout le monde en lisant un discours magnifiquement préparé. Et il a raison ! 

Chez Winentretien, nous passons également beaucoup de temps à faire travailler aux candidats l’enthousiasme, l’énergie, la posture. Nous les poussons à sortir d’eux-mêmes pour parvenir à se montrer à la fois sincères, persuasifs avec leurs mots et convaincants dans les exemples qu’ils partagent avec leur auditoire.

C’est en acceptant d’être un ‘acteur actif’ pendant son entretien que le candidat va capter l’attention et laisser une impression durable ; ce qui est essentiel quand on veut se démarquer des autres candidats.

 


Winentretien préparent les étudiants et les professionnels à réussir leurs entretiens en développant leur impact auprès de leurs interlocuteurs qu’ils soient jurys, recruteurs, employeurs, ou décideurs.



Retour à la liste des actualités

Contact

Notre Service Inscriptions répond à toutes vos questions au 01 42 72 34 35

Recommander cet article à un ami